free html website templates

Historique

Mgr Jean-Guy Couture, évêque de Baie-Comeau, 
et Sr Jeanne Bizier, fondatrice

Équipe de fondation 1979
Baie-Comeau 

Une succession d’événements providentiels conduisent Sr Jeanne Bizier, fondatrice, à Baie-Comeau sur la Côte-Nord du Québec, au Canada. L’Auberge du Roc, un hôtel fermé à la suite d’une faillite, deviendra le Foyer central (maison mère) de la Famille Myriam Beth’léhem. L’invitation et l’accueil paternel de l’évêque du lieu, Mgr Jean-Guy Couture, furent le signe demandé et accueilli comme le sceau d’un projet voulu de Dieu.

Le 29 septembre 1978, une dizaine de personnes viennent à Baie-Comeau pour se joindre à ce projet de fondation, dont Paul-Émile Dion, Frère de l’Instruction chrétienne, prêté par sa communauté. Il deviendra le premier administrateur de la Famille, et en 1983, le premier petit frère prêtre de Myriam. La date de fondation de cette Famille spirituelle de consacrés est le 13 janvier 1979, jour où Sr Jeanne prononça ses vœux définitifs comme petite sœur de Myriam en présence de Mgr Jean-Guy Couture. 

Cette nouvelle fondation s’inscrit dans le souffle de communion du Concile Vatican II. L’intuition que porte Sr Jeanne pour le renouveau de la vie consacrée se précise : c’est le renouveau filial de la consécration baptismale. Sr Jeanne désire que tous les baptisés fassent l’expérience de l’amour agissant de Dieu-Père-Providence qui veut rassembler sa famille, l’Église. 

En 1985, la Famille Myriam est reconnue pastoralement comme une Famille spirituelle de consacrés par Mgr Roger Ébacher. Puis, le 15 septembre 2006, elle est reconnue canoniquement par Mgr Pierre Morissette comme une Association publique de fidèles, en vue de devenir un Institut de vie consacrée selon le canon 605. Cette reconnaissance est renouvelée par Mgr Jean-Pierre Blais, évêque actuel du diocèse de Baie-Comeau. Aujourd’hui, la Famille compte quatorze Foyers présents dans six pays différents.  

Fondatrice

Mobirise

Sœur Jeanne Bizier, fmb
« Jamais je ne regretterai de m’être livrée à l’Amour! »

Jeanne Bizier naît le 7 juillet 1923 dans la Beauce canadienne où elle grandit et s’épanouit, douzième d’une famille de quatorze enfants, riche de la foi bien trempée de ses parents, Saluste Bizier et Marie Guenette. Son enfance est marquée par cette saisie de l’amour du Père : « Je suis aimée d’un amour qui ne finira jamais ». Dès l’âge de sept ans, elle trouve un petit feuillet, le Trésor caché, qui lui fait comprendre l’offrande de Jésus.

Elle répond à son appel à la vie consacrée chez les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie, et pendant près de quarante ans, elle y poursuivra sa mission d’éducatrice. Elle prolongera ses études jusqu’au doctorat en psychoéducation à l’Université d’Ottawa. Sa rencontre avec le Pape Paul VI, le 8 octobre 1969, qui lui dit avec un accent de pasteur et de prophète : « Fille de l’Église! », fut à l’origine même du souffle particulier de Myriam, celui d’aimer et de faire aimer Marie et l’Église! En 1974, Sr Jeanne reçoit dans la prière ce qu’elle appellera plus tard la Parole de Fondation : « C’est une Expérience de Providence que j’attends de toi… » Un appel à vivre la confiance filiale envers Dieu-Père, toujours agissant pour ses enfants. 

Soutenue depuis ses douze ans par son guide spirituel, Mgr Émile Turgeon, sa vie d’intimité avec Jésus grandira ainsi que sa réponse de docilité. Sa recherche constante du projet de Dieu la prépare à sa mission de fondatrice. Elle n’a qu’un rêve : donner des saints, des couples saints et des familles saintes à l’Église! 

Vie unifiée

QUOI VIVRE? Une VIE CONTEMPLATIVE, dans un demi-temps consacré à la vie de prière et à la formation, qui se caractérise par la présence à Dieu, l’écoute des événements avec un regard de foi, et l’émerveillement au quotidien. L’adoration eucharistique perpétuelle y est assurée par une rotation entre tous les Foyers de Famille.

COMMENT LE VIVRE? Une VIE FRATERNELLE qui se caractérise par l’accueil, la simplicité et le service dans la joie, à l’exemple de la Sainte Famille de Nazareth. Ce style de vie favorise le climat de confiance pour des relations de douceur de charité et de miséricorde.

POURQUOI LE VIVRE? Une VIE MISSIONNAIRE qui se caractérise par :
- une complémentarité d’entraide familiale au service de la communion;
- un message à livrer : « Tu es aimé(e) de Dieu ton Père, tu es sauvé(e) par Jésus, et tu as ta place! »;
- un appel à la sainteté pour tous;
- une mission de suppléance et d’autres petits moyens pour donner l’espérance au monde.

NOTRE DEVISE?  Oui Père, en Marie, par l’Eucharistie à la Trinité! 

Mobirise

DÉPLIANT DE LA FAMILLE MYRIAM BETH'LÉHEM

© Famille Myriam (Coordonnées)